LE KAKEMONO

Kakemono : La Demeure des Ancêtres 1998 Autodidacte depuis 1991, je réalise des kakemonos à partir de mon expérience sur vingt ans.

Je travaille de façon artisanale et propose un savoir-faire qui permet toute une gamme de possibilités de montage d'œuvres utilisant la technique du marouflage (voir page commandes).

Durant ces années de recherche à partir de matériaux et de tissus variés que j'avais à ma disposition, j'ai été amenée à expérimenter diverses techniques pour la réalisation des kakemonos. Par amour pour cet art, j'ai inventé et créé ce qui de prime abord pouvait sembler impossible (voir article).

Lors d'un voyage au Japon en 2004, j'eus l'occasion de voir une exposition de kakemono très anciens révélant l'étendue des possibilités dans les jeux de tissus et de matières, montrant ainsi une très grande créativité et liberté. La résonance a été immédiate et mes perspectives s'en trouvèrent changées.

Le désir, à travers le kakemono, de transmettre cette résonance qui puisse toucher les gens, telle qu'on peut aussi la sentir parfois avec la vibration d'une voix, l'écoute d'une musique, le tracé d'une calligraphie, l'ambiance d'une peinture, le touché d'une poterie etc… motive mes sources les plus profondes.

A chaque réalisation, je donne la totalité de mes capacités, accompagnées d'une recherche constante d'harmonie et d'authenticité.

Chaque kakemono est unique comme chaque œuvre l'est ; pour moi, il est l'union de l'artistique ( la création ), de l'artisanat ( la matière ) et du souffle qu'il dégage ( le Ki : la respiration ). Mon objectif étant qu'en le regardant, on ne dissocie plus la calligraphie ou la peinture de ce qui l'entoure, une fusion de deux arts donnant une œuvre à part entière.

C'est dans cette direction que je travaille : le kakemono comme voie intérieure de réveil, d'évolution et de conscience.